0
Lyon/Rhône-Alpes-Auvergne
06 89 86 76 06
a la une
Découvrir
Acheter
revue mytoc
La revue
de mytoc.fr
Lire notre revue

Une troupe de cirque a mis le feu aux Nuits de Fourvière. Spectaculaire, drôle et sensible. Cinq artistes canadiens. Ovationnés par les enfants et les parents.

«La machine à cirque» Du rêve sans filet !

Ils sont quatre et un, cinq ! Un musicien barbu qui joue les grincheux. Il donne le rythme. Guitare, batterie et claviers. Petit mais une sacré pêche. Et puis il y a les autres. Des magiciens du crique. Ils surgissent sur la scène comme des diables. En costard cravate, salopette ou jean. Et ils s’emparent de leur machine infernale. Le rideau tombe. Apparaît un échafaudage métallique où on trouve de tout : roues, balançoires, câbles, planches… Un sacré quatuor dans un incroyable bric-à-brac où ils bondissent et rebondissent avec le sourire. Puis tout à coup, solo de batterie. Grincheux très en forme. Et la bande des quatre autour de lui. On sent qu’ils sont prêts à se lâcher. Pas une simple promesse. Pendant 1h30, ils vont se déchaîner sous les projecteurs, flashs, clignotants… Et les applaudissements. Un spectacle total, fou. Clowns et acrobates, jongleurs aussi, poètes de l’instant. Ils savent tout faire. Avec un formidable talent et une légèreté à la hauteur. Numéros exceptionnels qu’ils enchaînent sans reprendre leur souffle. Époustouflants ! Trapèze d’abord. Puis vélo superbe, une véritable chorégraphie, ronde, tout en douceur. Et les chapeaux qui s’envolent. Les quilles qui virevoltent. Pirouettes au sol. Des cris et des rires. Sublime ! Bataille de jongleurs. Et le musicien qui les pousse. Tout à coup, silence. Un artiste descend dans la salle, il cherche… Et il tombe sur une jeune fille au premier rang. En tenue légère. Parfait pour le cirque ! Il la prend par la main. Elle le suit, naturelle et souriante. Une inconnue qui va avoir droit à quelques minutes de célébrité. La moto et le reste, jusqu’à la drague. Mais imperturbable, elle résiste à son clown. Avant de regagner sa place en majesté.
Tout à coup, vélo, une roue. De plus en plus haut. Un acrobate perché, les trois autres en perruque à délirer. Jusqu’à la chute finale très applaudie. Mais le clou de la soirée, c’est un incroyable strip-tease. Magnifique numéro où le quatuor se dispute derrière en peignoir. La salle en délire, les filles surtout ! Joli sketch autour de la pudeur. Et conclusion sur un tremplin. Haute voltige et frissons. Avec grâce.
Ovation du public. Les enfants sous le charme, les parents émus. Une très belle soirée.

"La machine à cirque" aux Nuits de Fourvière, mis en scène par Vincent Dubé. Avec Yohann Trépanier, Raphaël Dubé, Maxim Laurin, Ugo Dario et Frédéric Lebrasseur
. 1h30.

 

Vos commentaires