0
Lyon/Rhône-Alpes-Auvergne
06 89 86 76 06
archives
revue mytoc
La revue
de mytoc.fr
Lire notre revue
Livres
«Centre» Un Sollers joliment masqué

Lu avec un peu retard, le dernier Sollers. A peine plus de cent pages. Rien ne pressait en fait. D’ailleurs, des livres, cet animal en a publié pas loin d’une centaine. Lui-même se couronne «écrivain controversé». Mais en vérité, personne ne lit aujourd’hui Sollers. Ses «best seller» culminent à quelques...

Un nouvel exploit pour Corto Maltese

Comment avez-vous conçu cette exposition ? Dans les dessins d’Hugo Pratt se cachent des références à des objets réels. Tout ce qu’il dessine est très précis, comme par exemple l’Océanie, alors qu’il n’y a jamais mis les pieds. D’où la question qu’on s'est posée :...

Retour magistral pour «Les cercueils de zinc»

20 ans déjà ou presque. Et revoilà «Les cercueils de zinc» chez Actes Sud. Une nouvelle édition de ce livre mettant en perspective cette guerre qui, dans les années 80, a contribué à l’implosion de l’URSS. Mais aussi à l’émergence des premiers fous de Dieu. On le lit comme un roman. Mais rien à voir...

Redécouvrir Karl Max

"L’analyse marxiste est-elle à jeter aux oubliettes de l’Histoire ? Dans le dernier numéro d’Alternatives économiques, le très libéral Jean-Marc Daniel résume ainsi l’héritage du philosophe : «Je pense que l’on peut faire l’impasse sur Marx économiste. Laissons-le aux philosophes et aux historiens»....

«Vers la beauté» Un roman qui effleure le génial

Antoine Duris a décidé de «s’évaporer». Tradition japonaise, parait-il, pour éviter d’avouer publiquement sa «déchéance». On ne sait pas trop pourquoi il décide de devenir simple guide dans un musée, lui l’éminent professeur des Beaux-Arts, vénéré par ses élèves. Au fil des pages, on tente de comprendre....

«Les rêveurs» Une jolie plume légère et grave

Pourquoi annoncer «roman» en couverture de ce livre ? C’est au fond la seule critique qu’on pourrait formuler sur «Les Rêveurs». «Roman, clef des chambres interdites de notre maison», souligne d’ailleurs, en citant Aragon, cette comédienne qui a franchi le cap de la quarantaine et qui se raconte, en...

Les mémoires d’un artiste diabolique

«Homo natus de muliere brevi vivens tempore». Le Pen ouvre son «Fils de la nation» en citant la Bible, livre de Job. En latin, of course. Traduction : «La vie de l’homme est courte». Mais l’animal «oublie» la suite : «Et sans cesse agitée». Ainsi que la conclusion : «Il fuit et disparait comme une ombre»....

«Un regard neuf sur la poésie»

«Il y a tant de choses que je n’ose vous dire. Tant de chose que vous ne me laisserez pas dire.» Quelques vers d’Arthur Rimbaud résonnent dans les salons de l’Hôtel de Ville pour la présentation de la deuxième édition du Magnifique Printemps. Quinze jours dédiés à la poésie et la langue française. Avec...

BML Un gigantesque ouvrage

«C’est le plus gros chantier en France depuis le transfert des documents de la Bibliothèque National de France.» Gilles Eboli, le directeur de la Bibliothèque Municipale de Lyon est sur le pied de guerre. Car le silo, une tour de 17 étages installée dans le quartier de la Part-Dieu, va être entièrement...

«L’art de perdre» Une déchirure dévoilée

«Un gros livre», avoue cette normalienne qui vient de franchir le cap de la trentaine. L’oeil vif, la plume lourde. Elle se raconte. 500 pages en trois parties : Ali, son grand-père, obligé de fuir son Algérie en 1962. Hamid, son père silencieux qui se marie avec une Française. Et elle, Naïma. L’auteur...

Ils soutiennent mytoc.fr
Emmanuel MeirieuEmmanuel MeirieuMettteur en scène, acteur
Mohamed AttiaMohamed AttiaBiennale des Lions
Alexis JenniAlexis JenniEcrivain, Prix Goncourt
Marc LambronMarc LambronEcrivain, académicien
Thierry FrémauxThierry FrémauxInstitut Lumière, Festival de Cannes
Claudia StaviskyClaudia StaviskyThéâtre des Célestins
Thierry RaspailThierry RaspailBiennale d'Art Contemporain
Quatuor DebussyQuatuor Debussy
Vincent CarryVincent CarryNuits Sonores, le Sucre