0
Lyon/Rhône-Alpes-Auvergne
06 89 86 76 06
a la une
Découvrir
Acheter
revue mytoc
La revue
de mytoc.fr
Lire notre revue

Une troupe de jeunes comédiens présente au Théâtre de la Renaissance une pièce qui reprend et parodie le théâtre de boulevard. Absurde et très impertinent.

«Ciel ! mon placard» Le boulevard ressuscité

Une demeure bourgeoise, des paravents bleus, quelques sièges et un grand placard au centre de la scène. En ouverture un tonnerre de faux applaudissements façon sitcom. Puis le placard s’ouvre, entrée magistrale de la maîtresse de maison, Dada. Longue robe rouge brillante et chignon en désordre. “Mon oiseau vous avez su garder ce charme que moi seul peut trouver !”, l’accueille son mari.
Du boulevard bien sûr. Et ses codes, sarcasme, quiproquos et réparties. Rythme rapide qui tient le public en haleine. A l'affût de la prochaine gifle de mots ! Un ton acide et des situations burlesques. Notamment ce mari pédophile caché dans le placard et cet amant qui découvre qu’il a une fille… avec un homme ! Puis un meurtre qui complique tout et provoque l’arrivée d’un gendarme imbécile : “Tous contre le mur, mains sur la tête, une jambe en équilibre !”. Autre scène très drôle entre deux comédiens simulant une dispute qui dégénère en véritable combat de catch. “Très divertissante cette petite rixe !”
Un intermède musical inattendu également, avec une énorme cantatrice qui sort tout à coup du même placard. Voix d’opéra sur fond de synthé. Tout au long du spectacle elle surgit, apparition fracassante, chaque fois dans un costume différent. En tenue de ski sous la neige, en diva avec boule disco. Ou en serviette de bain dans un nuage de vapeur, version hip-hop ! Avec une foule de personnages tous plus déjantés les uns que les autres : Mireille la domestique qui connait tous les secrets de la tribu, Jacquot le majordome socialiste qui court après ses “indemnités” et Louison la petite fille qui préfère écrire des lettres d’amour plutôt que jouer à la poupée.
Tous les lieux communs du théâtre de boulevard poussés à fond mis en scène avec talent par des comédiens impeccables dans leurs rôles de bourgeois idiots. Mimiques grotesque, gestes maladroits, costumes ridicules … Le comique est dans le détail ! Une pièce hilarante autour de cet inépuisable placard. Prétexte qui fabrique un joli boulevard avec du boulevard.

“Ciel ! Mon placard…”, du 7 au 9 février à 20h au Théâtre de la Renaissance, 7 Rue d'Orsel, 69600 Oullins, durée : 1h30

Agathe Archambault

 

Vos commentaires