0
Lyon/Rhône-Alpes-Auvergne
06 89 86 76 06
a la une
Découvrir
Acheter
revue mytoc
La revue
de mytoc.fr
Lire notre revue

15 lignes maximum pour présenter «Everybody Knows» projeté en ouverture du Festival de Cannes. Loi implacable imposée par la jeune Louise qui tient d’une main ferme cette page Facebook pendant les deux mois d’entracte de mytoc.fr Déjà trois lignes pour le dire. Pas question donc d’épiloguer sur ces outils du web dont on fait trop souvent des divinités.

Todos Saben !

Cinéma donc. Plus de 2h pour cet «Evereybody Knows» de l’excellent Asghar Farhadi, réalisateur iranien, voir son «wiki» ! L’histoire de Laura (superbe Pénélope Cruz) qui revient sur les traces de son enfance, petit village espagnol au large de Madrid, après avoir épousé un riche argentin. Deux filles, un petit garçon. Elle revient sans son homme pour le mariage de sa soeur. Et là, drame. Irène, son ainée, disparait au cours de la fête. Enlèvement avec demande de rançon. Mais les ravisseurs semblent trop bien informés pour ne pas être des proches de la famille. Ambiance. Tout le monde suspecte tout le monde. Ce qui réveille de vieilles rancunes. Ça dégénère quand Paco (fascinant Javier Barden) l’ancien amoureux s’en mêle. D’autant qu’il apprend qu’Irène est en fait sa fille. Le mari débarque. Fauché en fait. Du coup, l’ex décide de payer en vendant son vignoble, sa vie. Comme dirait Godard, le scénario tient en quelques minutes. Après il faut faire un film. Et là l’iranien s’en tire assez bien. En fouillant la psychologie de cette petite tribu. A l’ombre d’un clocher et de son implacable horloge. Le tout arrosé d’une pluie incessante.
Au fond, ce qui choque c’est abord le titre de ce film, in english. Idiot. En VO espagnole, c’est encore pire. Alors qu’on aurait pu faire plus simple : Todos Saben, tout le monde le sait. Le refrain. Tout en découle. Un regard froid, ethnologique. Où ces paysans madrilènes ont des airs d’épouvantails, gras et luisants. Lourds. Des rats de laboratoires ! Alors qu’on attendait un peu de furia et de movida. Même la fête a des allures de kermesse paroissiale. En plus, ce polar paella traine un peu la patte. 30 minutes en trop.
30 lignes déjà. Comment Louise va couper dans ce charabia ? Quand on fait court, on fait sans nuance évidemment. Alors, il faut aller voir ce film, amis de Facebook. Rien que pour admirer ces deux stars, en couple à la ville, qui s’en tirent bien. Pas la palme quand même. Ou alors on rit-cannes !

Philippe Brunet-Lecomte

 

« Everybody Knows » d’Asghar Rarhai avec Penélope Cruz, Javier Bardem, Ricardo Darin… Durée : 2h12

Vos commentaires